French
Farm Nourrir l'Afrique
Date: 15/03/2017

 

La Fondation FARM (Fondation pour l’Agriculture et la Ruralité dans le Monde) a récemment publié un article de Jérémy Hajdenberg et Jean-Michel Severino, co-auteurs du livre ‘’Entreprenante Afrique’’ sur la question de l’agro-alimentaire en Afrique. L'agroalimentaire apparaît depuis peu comme un secteur porteur pour les Petites et Moyennes Entreprises du continent, dans un contexte où l'entrepreneuriat rural est devenu plus accessible et le marché intérieur en forte croissance.

Découvrir l’article ‘’Nourrir l’Afrique : une urgence humanitaire, une opportunité pour les PME Africaines’’

 

 

 

Extraits

 

« La PME agricole africaine est en train de s’imposer. L’entrepreneuriat est une voie maintenant valorisée par la jeunesse africaine et l’agroalimentaire est de plus en plus prisé. Car l’agroalimentaire est vu aujourd’hui comme une immense opportunité, qui tient en une réalité toute simple : l’Afrique subsaharienne a faim (223 millions de Subsahariens étaient sous-alimentés en 2013) »

« L’agriculture et l’agrobusiness représenteront pour l’Afrique subsaharienne une industrie de  1 000 milliards de dollars en 2030 contre 313 milliards en 2010. Dans un contexte où les terres arables ne manquent pas, et où on note des progrès significatifs dans la diffusion des techniques de production, l’envie d’entreprendre s’impose »

 

A propos

A l’interface entre l’action et la recherche, la Fondation pour l’Agriculture et la Ruralité dans le Monde (FARM) alimente les réflexions des décideurs et acteurs du développement à travers  trois champs d’actions :

  • Etudes, Publications & Evènements : faire avancer les débats en mobilisant les acteurs du développement agricole du Sud et du Nord.
  • Projets Pilotes : accompagner et initier de nouvelles approches en co-construisant des projets pilotes avec des acteurs locaux, mettre en valeur les savoir-faire et rendre compte des expériences menées.
  • Formation & Conseil : renforcer les capacités des acteurs en accompagnant l’autonomisation et la professionnalisation des organisations de producteurs, structurer les filières et améliorer leur productivité.