French
Date: 06/04/2021

 

Lancé en juillet 2020, le Lionceau a été l’une des premières entreprises ayant bénéficié du programme I&P Accélération au Sahel. Dans le cadre de cet ambitieux programme à destination des jeunes entreprises sahéliennes, nous sommes partis à la rencontre de Siny Samba, et Rémi Filasto, fondateurs de cette entreprise spécialisée dans la production de produits alimentaires pour bébés au Sénégal.

Retour en vidéo sur leur projet, leurs ambitions et leur collaboration avec I&P et Teranga Capital.

 

 

Regarder l'interview

 

Créé en 2016 par deux ingénieurs agronomes, Siny Samba et Remi Filasto, Le Lionceau est une petite entreprise qui ambitionne de renforcer l’alimentation infantile au Sénégal à travers la production et la commercialisation de purée lisse pour enfants.

 

En quoi consiste votre entreprise ?

« Ici au Sénégal, nous avons remarqué que sur le marché des produits pour bébés (petits pots pour bébés), 100% de l’offre était importé alors   que nous avons des ressources très riches sur le plan nutritionnel. On s’est dit pourquoi ne pas les transformer et proposer une offre locale, adaptée aux besoins locaux et aux habitudes de consommation qui permettra d’améliorer l’état de santé nutritionnel des enfants tout en  renforçant la chaine de valeur alimentaire en évitant les pertes agricoles », affirme Siny Samba, co-fondatrice de l’entreprise. En savoir plus

 

Comment se déroule le partenariat avec I&P et Teranga Capital ?

Depuis 2020, l’entreprise bénéficie d’un accompagnement dans le cadre du programme I&P Accélération au Sahel, financé par l’Union Européenne à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence. Sur le terrain, Fadyl Cissé et Fatou Diop, en charge du déploiement du programme au Sénégal à travers le fonds d’impact Teranga Capital, accompagnent quotidiennement l’entreprise dans son projet de croissance.

« Le Lionceau bénéficie du programme I&P Accélération au Sahel à travers deux volets :  un premier volet de financement qui consiste à octroyer des fonds à l’entreprise pour l’accompagner dans son plan de développement et un deuxième volet d’assistance technique pour accompagner l’entreprise dans la comptabilité et les actions commerciales », confirme Fadyl Cissé, chargé de programme à Teranga Capital.

« Plus concrètement, ce financement nous permet de changer d’échelle, c’est-à-dire de passer d’une échelle semi-artisanale à une échelle semi-industrielle, de faire des investissements sur de nouveaux équipements et aussi de recruter plus de personnes pour nous aider à faire ce développement », complète Siny Samba.

 
Quels sont vos projets ?

« Un de nos gros projets est le développement de nouveaux produits à destination des enfants les plus vulnérables en milieu rural. L’idée c’est de faire une collaboration multi-acteurs entre les organismes étatiques mais également les ONG, pour proposer ensemble ces produits aux enfants qui souffrent de malnutrition et de les aider à améliorer leur état de santé nutritionnel », souligne Siny Samba.

 

 

A propos d’I&P Accélération au Sahel

 

I&P Accélération au Sahel est un programme d’accompagnement s’adressant aux start-ups et petites entreprises de la région sahélienne avec un objectif principal : leur donner accès aux financements et aux compétences nécessaires pour permettre leur développement et ainsi favoriser la création d’emplois. Ce programme est financé par l’Union Européenne à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence. → Pour en savoir plus sur le programme

 

 

A propos de Teranga Capital

Teranga Capital est le premier fonds d’investissement à impact dédié au financement et à l’accompagnement des PME et des start-up sénégalaises. Dirigé par Olivier Furdelle, Teranga Capital est le troisième fonds africain sponsorisé par Investisseurs & Partenaires dans le cadre du programme I&P Développement 2. Le réseau inclut à ce jour un fonds au Niger (Sinergi Niger), au Burkina Faso (Sinergi Burkina), en Côte d'Ivoire (Comoé Capital) et à Madagascar (Miarakap). 

→ En savoir plus sur Teranga Capital