French
Date: 13/01/2015

L’exploitation agricole Camerounaise Kawtal, spécialisée dans la production du maïs, projette de développer et diversifier ses activités d’ici les cinq prochaines années, dans le cadre d’un partenariat avec le Ministère de l’Agriculture visant à valoriser le potentiel agricole de la région. 

 

L’agriculture constitue un pilier fondamental de l’économie Camerounaise. Le secteur occupe plus de 50% de la population active et contribue à 24% du PIB. Céréale la plus cultivée au Cameroun, le maïs représente la principale source de revenus pour plus de trois millions de petits exploitants camerounais.

Si le potentiel agricole du pays est très important, la production souffre d’un manque de mécanisation et de rationalisation, ce qui limite les rendements et restreint les volumes de production. Le déficit de production de Maïs au Cameroun est estimé à 200 000 tonnes.

 

Créé en 2009, Kawtal Ndemri est détenu par Investisseurs & Partenaires (38%), le groupe CCDI (37%) et des actionnaires camerounais (25%). En 2013, Kawtal a fusionné avec SAGEX, une entreprise implantée sur des terres voisines et également spécialisée dans la production de maïs, ce qui lui a permis de  passer à une plus grande échelle de production et à une phase de transformation locale du maïs.  Le projet Agro-Industriel de Kawtal s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat signée en 2010 avec le Ministère de l’Agriculture. Planifié sur dix ans, ce projet ambitionne de valoriser le potentiel agricole de la région de Wassandé. 

 

Le projet agro-industriel poursuit ainsi des objectifs variés :

  • Augmenter la surface de production de maïs de 500 à 1500 ha entre 2015 et 2018
  • Accroître le nombre de fermiers locaux
  • Installer une usine de transformation du maïs en 2015, notamment pour produire de la farine enrichie
  • Renforcer progressivement les équipes agricoles et industrielles
  • A partir de 2016, développer sa propre marque de farine infantile destinée au marché local

 

Ainsi que le souligne le groupe CCDI, ‘’Kawtal s’inscrit dans la construction d’un véritable éco-système local comprenant un programme ambitieux d’emplois et d’opportunités pour les jeunes agriculteurs (100 emplois directs et 500 indirects). ‘’

 

Le besoin de financement pour mettre en œuvre ce projet est estimé à 2,7 milliards FCFA (soit 4,2 Meuros). Ce montant permettrait de couvrir les investissements agricoles et industriels, le BFR, mais également les besoins liés au développement des coopératives et le crédit de campagne destiné au financement de la campagne agricole. 

url clonenike fashion

Leave a Reply

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.