French
Duopharm Jules Kebe Sokhna Ndiaye
Date: 20/07/2016

 

Chaque trimestre I&P publie le portrait d'un entrepreneur qu'il accompagne. L'occasion de revenir ici sur l'entreprise sénégalaise Duopharm avec Sokhna Ndiaye, Présidente du Conseil d'Administration, et Jules Kébé, Directeur Général. 

DUOPHARM a été créée par le Dr. Jules Kébé avec l’aide d’un groupe de pharmaciens sénégalais d’horizon divers, mus par une même volonté d’entreprendre et de contribuer à l’essor d’un secteur pharmaceutique local capable de répondre aux besoins en médicaments des populations.

 

L’entreprise distribue des produits pharmaceutiques aux officines de pharmacie privées à travers tout le Sénégal. Duopharm propose plus de 4600 produits (médicaments, parapharmacie, farines infantiles…), référencés sur son site internet. Duopharm apporte un savoir-faire innovant dans le secteur de la distribution pharmaceutique au Sénégal, qui repose sur plusieurs atouts : une grande proximité avec les clients-actionnaires, une gouvernance ouverte et la capacité à soutenir de jeunes pharmaciens.

Dr. Sokhna Ndiaye, Présidente du Conseil d’Administration de Duopharm et très engagée sur les enjeux de santé au Sénégal, dirige par ailleurs l’une des principales pharmacies de Dakar.

Dr. Jules Kébé est l’un des pharmaciens ayant porté le projet Duopharm depuis ses débuts. Titulaire d’un doctorat en pharmacie obtenu à l’Université Cheick Anta Diop de Dakar, il a notamment dirigé, de 1999 à 2002, la COPHASE, n°2 de la distribution pharmaceutique au Sénégal.   

 

3 questions à S. Ndiaye et J. Kébé: 

 

Pouvez-vous revenir en quelques mots sur les motivations qui vous ont poussé à lancer Duopharm, il y a une dizaine d’années ? 

Jules Kébé : «  Avec les autres pharmaciens fondateurs, nous étions convaincus qu’il y avait une place à prendre sur la marché de la distribution pharmaceutique pour un acteur sénégalais. Notre objectif était, et demeure encore aujourd’hui, de promouvoir une production locale capable de répondre aux besoins de la population»

Sokhna Ndiaye : « Dans notre esprit, les pharmaciens ne sont pas de simples dispensateurs de médicaments. Ils doivent pouvoir soutenir et financer une industrie locale forte, capable de prendre la plus grande part du marché des médicaments et réduire notre dépendance vis-à-vis des importations »

 

Duopharm est détenu à 70% par des pharmaciens sénégalais, qui sont aujourd’hui plus de 300. Pourquoi avoir choisi ce type d’organisation ?

S.D. « Le fait d’avoir un actionnariat composé de nombreux pharmaciens fait partie de notre identité. De 6 membres fondateurs, DUOPHARM est passé aujourd’hui à environ 300 actionnaires. Duopharm fonctionne en quelque sorte comme une coopérative de pharmaciens, avec un pouvoir décisionnaire suffisamment concentré au niveau des fondateurs. Il faut d’ailleurs rendre hommage aux membres fondateurs qui ont longuement réfléchi à la mise en place d’un outil autour duquel toutes les composantes de la profession pharmaceutique pourraient se retrouver : pharmaciens d’officine, de laboratoires, universitaires… »

 

I&P accompagne Duopharm depuis 2010 et prépare désormais sa sortie. Quelles sont vos projets pour la suite ?

J.K. « Faire appel à un capital-investisseur a été une étape importante de notre développement et nous a permis de bénéficier d’un avis très professionnel sur la viabilité et la pertinence de notre projet.Nous souhaitons consolider les acquis à travers l'engagement des actionnaires et des clients à la bonne marche de l'entreprise pour passer de 12 à 15% de parts de marché en 2017. Un nouvel entrepôt a été construit pour accroître notre capacité de stockage et satisfaire la demande de nos clients (plus de 600 à l’heure actuelle). »

S.D. « A terme nous souhaiterions nous lancer dans la production de médicaments génériques, de solutés massifs intraveineux et les produits de ‘’gamme blanche’’ (pansements, compresse stériles… Nous cherchons par ailleurs à améliorer l’organisation interne de Duopharm, avec la mise en œuvre des bonnes pratiques de distribution et d'un programme de Formation continue du personnel.»

 

Liens utiles