Secteur d'activité: Agro-Alimentaire
Statut: In progress
Fond associé: IPAE
Entrepreneur: Durabilis
Employés: 600
Participation I&P: 13%
En portefeuille depuis: 2016

Barajii produit et commercialise de l’eau pure, de l’eau aromatisée et des jus à base de produits locaux (Bissap, mangue, gingembre, etc.) dans des conditionnements en sachets biodégradables et plus récemment en bouteilles PET.

Les activités de production se concentrent aujourd’hui presque exclusivement au Burkina Faso à travers la SBFA (Société Burkinabè des Filières Alimentaires), la société disposant d’une usine à Ouagadougou et d’une petite unité de production à Bobo Dioulasso. Une partie de la production est exportée dans les pays limitrophes (Mali). Les deux usines ont permis à la société de produire plus de 130 millions de litres de boisson en 2015.

 

Barajii a sollicité I&P pour accompagner sa stratégie de croissance panafricaine, l’objectif étant de déployer la production et la distribution des produits Barajii dans 8 à 10 pays supplémentaires dans les 5 prochaines années.

Le groupe a d’ores et déjà ouvert une filiale au Togo en février 2016 dont le démarrage s’est effectué avec succès.

 

L’ENTREPRENEUR

Barajii fait partie du groupe Durabilis. Durabilis est une société d’impact investment créée en 2003 et spécialisée dans l’agroalimentaire. Les actionnaires de Durabilis sont la Holding Saverco (de la famille Saverys) et Icco Investment (un fonds d’impact investment néerlandais). Depuis sa création, Durabilis a connu des succès notables dans des projets de conditionnement et d’exportation de fruits et légumes équitables avec Fair Fruit (en Ethiopie, au Guatemala et au Burkina Faso), dans la production de Stévia au Pérou (Stévia One), dans la production de riz local avec Terral au Sénégal et dans la fabrication et la commercialisation d’eau et de jus de qualité à des prix abordables avec la SBFA (Société Burkinabè des filières alimentaires) au Burkina Faso.

Les activités de commercialisation d’eau et de jus sont regroupées aujourd’hui sous la Holding Barajii.

Le Groupe Barajii est dirigé par Peter Willaert. Basé depuis début 2016 en Ethiopie pour s’occuper de l’implantation des activités du groupe dans ce pays, il a auparavant dirigé de 2010 à 2012 la SBFA avec succès avant de retourner en Belgique pour s’occuper du projet d’expansion géographique du groupe. Avant 2010, il travaillait pour l’ONG de développement néerlandaise SNV où il était responsable du développement en Afrique de l’Ouest basé à Ouagadougou.

 

Le Groupe Barajii dispose aujourd’hui de deux filiales : la Société Burkinabè des Filières Alimentaires (SBFA) et la Société Togolaise des Filières Alimentaires (STFA).

La SBFA (Société Burkinabè des Filières Alimentaires),  est dirigée par Abasse Kane, un sénégalais, avec plus de 15 années d’expérience dans l’agroalimentaire (ancien DG de Fan Milk en Côte d’Ivoire de 2009 à 2013 et consultant dans l’agroalimentaire depuis 2013).

La STFA (Société Togolaise des Filières Alimentaires),  est dirigée par Charles Netchenawoe, un togolais diplômé des mines de Nancy. Charles est aussi par ailleurs actionnaire minoritaire de la STFA.

 

PARTENARIAT AVEC I&P 

I&P s'est engagé aux côtés de Baraji pour : 

•Ÿ Financer l’ouverture et le développement des activités du groupe dans 8 à 10 pays africains

•Ÿ Accompagner le groupe dans son expansion géographique

•Ÿ Accompagner le groupe dans sa démarche environnementale et sociale

 

IMPACTS 

La société est engagée dans une forte démarche sociale et environnementale qui s’exprime sur plusieurs axes : soutien aux producteurs locaux, création d’emploi, responsabilité environnementale. En résultent : 

  • Plus de 600 emplois, dont 325 emplois équivalent temps plein. Le salaire minimum des ouvriers est 67% supérieur au salaire minimum légal au Burkina Faso, et les tous les salariés disposent d’une assurance maladie à faible coût.
  • Barajii achète la matière première de ses jus aux producteurs locaux et leur offre ainsi des débouchés supplémentaires. Elle leur fournit également une assistance, à travers la formation et la fourniture d’intrants agricoles.
  • Des produits de qualité accessibles à toutes les classes de la population, y compris aux populations  qui se trouvent ‘’au bas de la pyramide’’
  • Utilisation d’emballages biodégradables, qui se dégradent au contact de l’air et du soleil en 6 mois. La société a par ailleurs contribué à la rédaction de la loi Burkinabè promulguée en juillet 2014 interdisant l’usage d’emballages non-dégradables au Burkina Faso.
  • Les usines sont dotées de panneaux solaires, dans une démarche d’efficacité énergétique

 

En savoir plus