NEST figure par les ‘’Success Stories’’ sélectionnées par l’EVPA

 

L’EVPA (European Venture Philanthropy Association) a lancé un nouveau site, ‘’EVPA Success Stories’’, mettant en avant des projets innovants et à fort impact social et/ou environnemental soutenus par des fondations ou des investisseurs d’impact. Objectif : expliquer comment les entreprises répondent aux enjeux sociaux et environnementaux  et expliquer l’apport concret qu’ont eu ceux qui les financent et soutiennent.

French

Nouvelle étude d’impact à 360° : ITGStore au Cameroun

 

Chaque année I&P réalise une étude d’impact approfondie sur l’une de ses entreprises en portefeuille. Sixième de la série, l’étude de cette année s’intéresse à l’entreprise ITGStore, basée au Cameroun. Elle a été conduite par l’équipe d’I&P avec l’appui de la FERDI (Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International).

French

ACEP Madagascar récompensé par les trophées HEC Paris Bernard Ramanantsoa

 

Le Directeur Général d’ACEP Madagascar, Mahefa Randriamiarisoa, a remporté le prix du ‘’meilleur manager de l’année’’ décerné au cours de la cérémonie des trophées HEC Paris Bernard Ramanantsoa.

 

11 lauréats ont été primés par cet évènement visant à récompenser la culture d’excellence à Madagascar et à saluer les bonnes pratiques managériales et entrepreneuriales du pays.

En savoir plus sur ACEP Madagascar

 

French

Société Malienne de Blanchisserie

Secteur d'activité: Services
Statut: Investissement en capital
Fond associé: I&P Expansion, IPAE 1
Entrepreneur: Boureïma Lam
Employés: 18
Pays: Mali
A propos:

 

La Société Malienne de Blanchisserie est une entreprise malienne fournissant un service complet d’entretien du linge à destination des hôtels de Bamako.

La société réalise pour ses clients le ramassage, nettoyage et la livraison du linge plat (linge de lit, tabliers, éponges, linge de table, serviettes de bain etc.). La société présente de solides références et compte parmi ses clients les plus grands hôtels de Bamako notamment Azalaï, Radisson et El Farouk.

La blanchisserie est à ce jour le seul prestataire de services de blanchisserie professionnel présent sur le marché malien.

 

L’ENTREPRENEUR

Boureïma Lam est un entrepreneur malien. Il crée la Société Malienne de Blanchisserie en 2007, quelques années après avoir lancé l’un des premiers pressings de Bamako (Pressing Lam), à destination de la classe moyenne. Cette expérience lui permet en effet de constater l’inexistence d’offre professionnelle pour le traitement de linge de ses clients hôteliers.

 

Boureïma a par ailleurs fondé un Centre de Formation et d’Apprentissage en Blanchisserie afin de pallier le déficit de main d’œuvre qualifiée en blanchisserie

 

PARTENARIAT I&P 

I&P s'est engagé aux côtés de l’entreprise afin de :

• Augmenter les capacités de traitements de linge (passer d’une capacité de 1,5 tonne à 5 tonnes de linge par jour)

• Lancer une activité de traitement du linge des hôpitaux et centres de santé

• Mettre en place de bonnes pratiques de gouvernance

 

IMPACTS ATTENDUS

• Formalisation et structuration de l’activité de la société, avec la création d’emplois formels et pérennes

• Construction d’un nouveau site aux meilleures normes

• Accompagnement dans la transmission générationnelle de la société (transmission du fondateur à ses enfants) afin de pérennisation de la structure

 

En portefeuille depuis: 2017

Carrières et Chaux du Mali

Secteur d'activité: Industrie
Statut: Investissement en capital
Fond associé: I&P Expansion, IPAE 1
Entrepreneur: Madani Diallo
Employés: 90
Pays: Mali
A propos:

 

Carrières et Chaux du Mali (CCM) est une société malienne spécialisée dans la production et la commercialisation de chaux vive et de chaux agricole. Grâce à sa carrière disposant de près de 70 millions de tonnes de réserves de calcaire, la société ambitionne de substituer les importations de chaux vive (la chaux vive est un élément essentiel dans l’extraction aurifère et plus de 300 000 tonnes sont importées chaque année par les mines d’or) par sa production locale, mais aussi de lutter contre l’acidité des sols (plus de 70% des sols arables d’Afrique de l’Ouest sont acides) en commercialisant de la chaux agricole qui agit comme amendement naturel.

La carrière et l’usine de la société sont situées à Karaga (à 340km à l’Ouest de Bamako dans la région de Kayes). La société participe grandement à l’essor économique de cette zone (plus de 70% des employés du site de production sont originaires de la zone de Karaga).

 

Carrières et Chaux du Mali avait été initialement accompagnée par Crossboundary, dans le cadre d'un partenariat avec l'agence de développement américaine USAID. Crossboundary a ainsi aidé l'entreprise à se structurer, facilitant l'entrée de capital-investisseurs dans le projet. Pour en savoir plus sur ce partenariat, cliquez ici

 

L’ENTREPRENEUR

Madani Diallo, fondateur de CCM, est l’un des pionniers de l’industrie aurifère en Afrique de l’Ouest. Géochimiste et minéralogiste de formation, il a au cours de ses 30 années d’expérience dans le secteur minier tenu diverses fonctions exécutives (chef de l’exploration et responsable pays) au sein de grandes sociétés minières telles que BHP Billiton et Anglogold Ashanti. Il a dirigé des équipes d’exploration minière ayant conduit à la découverte de plusieurs mines d’or (plusieurs millions onces d’or de capacité). Madani est aussi membre du conseil d’administration de plusieurs institutions (Trust Bank au Ghana, Banque Internationale du Burkina Faso).

 

PARTENARIAT AVEC I&P

• Appui à la structuration de la société

• Accompagnement dans l’obtention des normes ISO 18001 et ISO 14001

 

IMPACTS 

• Substitution aux importations

• Développement d’une industrie structurante pour le pays et la sous-région

• Création de plus de 80 emplois formels

 

En portefeuille depuis: 2016
en-savoir-plus

Neurotech

Secteur d'activité: Services
Statut: Investissement en capital
Fond associé: I&P Expansion, IPAE 1
Entrepreneur: Abdoulaye Mbaye
Employés: 53
Pays: Sénégal
A propos:

 

Neurotech est une entreprise de services du numérique sénégalaise fondée en 2003 et reconnue comme un intégrateur incontournable dans les métiers des réseaux et de la sécurité.

Le portefeuille d’activités de l’entreprise s’est progressivement étendu et intègre désormais la gestion des datacenters, les communications unifiées, la fourniture de solutions de gestion et de business intelligence ainsi qu’une large gamme de prestations à forte valeur ajoutée.

 

L’ENTREPRENEUR

NEUROTECH a été créée en 2003 par Abdoulaye Mbaye, ingénieur en informatique diplômé en Tunisie. Il a travaillé plus de dix ans au sein d’entreprises de premier plan dans le secteur de l’informatique et des télécoms, notamment pour le groupe Orange au Sénégal où il a piloté plusieurs projets d’envergure pour de grands entreprises comme BNP Paribas au Sénégal et en Côte d’ivoire,  TIGO (Millicom – Sénégal), CBAO, Gambia Télécom.

Adboulaye a par ailleurs activement participé à la mise en place du CTIC, premier incubateur TIC en Afrique Francophone et est membre de la fondation FICTIS promoteur du CTIC. Il est aussi très impliqué dans des activités de mentorat qu’il accorde aux jeunes porteurs de projets dans les TICs.

 

PARTENARIAT I&P 

I&P s'est engagé aux côtés de Neurotech afin de :

• Développer les activités de l’entreprise dans la sous-région

• Enrichir l’offre de services avec des solutions informatiques basées sur du Cloud

 

IMPACTS 

Neurotech est engagée dans le réseau RSE Sénégal et se distingue par ses actions sociétales orientées vers l’éducation, la réduction des effets énergétiques sur l’environnement, la promotion du capital humain en mettant en place un concept qui  s’appelle le « Human Cloud » clé de voute d’un management participatif.

Fort de ce partenariat avec RSE Sénégal, Neurotech a mis en place une véritable démarche RSE qui vise à élargir le champ d’action des initiatives de l’entreprise et de s’impliquer de plus en plus dans des projets durables tout en ne perdant pas de vue l’orientation stratégique sociétale de l’entreprise qu’est l’éducation des jeunes et la promotion des talents.

 

En portefeuille depuis: 2016
en-savoir-plus

Ultramaillle

Secteur d'activité: Textile
Statut: Investissement en capital
Fond associé: I&P Expansion, IPAE 1
Entrepreneur: Frederic Wybo
Employés: 900
Pays: Madagascar
A propos:

 

Créée en 1998, ULTRAMAILLE est une société malgache spécialisée dans la bonneterie, tricotage et fabrication de pullovers et autres articles en maille, de moyen et haut de gamme.

L’usine produit entre 250 000 et 300 000 pulls par an et compte parmi ses clients des marques telles que Sandro, Ekyog, Woolworth, Armor Lux…

 

L’ENTREPRENEUR

ULTRAMAILLE a été créée par Frédéric WYBO, actuel gérant de la société. Frédéric est présent à Madagascar depuis plus de 20 ans, et bénéficie d’une grande expérience dans le secteur textile.

Frédéric WYBO est par ailleurs le président du conseil d’administration de Solidis Garantie, une société financière de cautionnement malgache, et membre associé de l’Association Malagasy des Investisseurs en Capital (dont I&P est également membre).

Frédéric a une forte fibre environnementale et sociale qui se reflète dans la gestion de son entreprise.

 

PARTENARIAT I&P 

I&P s'est engagé aux côtés d’Ultramaille afin de:

• Renforcer le BFR de l’entreprise afin réduire sa dépendance vis-à-vis des banques locales pour le financement des achats de matières premières

• Accompagner l’entreprise dans le développement de sa gamme de produit à travers l’acquisition de nouvelles machines à tricoter électronique permettant de faire des mailles plus fines

• Accompagner Ultramaille dans la réflexion et la mise en place d’une marque de pulls en cashmere sur mesure commercialisés en ligne

 

IMPACTS 

• La création et le maintien d’un nombre élevé d’emplois qualifiés, majoritairement féminin,

• La contribution aux exportations du pays par le renforcement d’un acteur majeur du secteur à Madagascar ;

• Le développement des fournisseurs locaux

 

En portefeuille depuis: 2016
en-savoir-plus

Barajii

Secteur d'activité: Agro-Alimentaire
Statut: Investissement en capital
Fond associé: I&P Expansion, IPAE 1
Entrepreneur: Durabilis
Employés: 283
Pays: Panafricain
A propos:

Barajii produit et commercialise de l’eau pure, de l’eau aromatisée et des jus à base de produits locaux (Bissap, mangue, gingembre, etc.) dans des conditionnements en sachets biodégradables et plus récemment en bouteilles PET.

Les activités de production se concentrent aujourd’hui presque exclusivement au Burkina Faso à travers la SBFA (Société Burkinabè des Filières Alimentaires), la société disposant d’une usine à Ouagadougou et d’une petite unité de production à Bobo Dioulasso. Une partie de la production est exportée dans les pays limitrophes (Mali). Les deux usines ont permis à la société de produire plus de 130 millions de litres de boisson en 2015.

 

Barajii a sollicité I&P pour accompagner sa stratégie de croissance panafricaine, l’objectif étant de déployer la production et la distribution des produits Barajii dans 8 à 10 pays supplémentaires dans les 5 prochaines années.

Le groupe a d’ores et déjà ouvert une filiale au Togo en février 2016 dont le démarrage s’est effectué avec succès.

 

L’ENTREPRENEUR

Barajii fait partie du groupe Durabilis. Durabilis est une société d’impact investment créée en 2003 et spécialisée dans l’agroalimentaire. Les actionnaires de Durabilis sont la Holding Saverco (de la famille Saverys) et Icco Investment (un fonds d’impact investment néerlandais). Depuis sa création, Durabilis a connu des succès notables dans des projets de conditionnement et d’exportation de fruits et légumes équitables avec Fair Fruit (en Ethiopie, au Guatemala et au Burkina Faso), dans la production de Stévia au Pérou (Stévia One), dans la production de riz local avec Terral au Sénégal et dans la fabrication et la commercialisation d’eau et de jus de qualité à des prix abordables avec la SBFA (Société Burkinabè des filières alimentaires) au Burkina Faso.

Les activités de commercialisation d’eau et de jus sont regroupées aujourd’hui sous la Holding Barajii.

Le Groupe Barajii est dirigé par Peter Willaert. Basé depuis début 2016 en Ethiopie pour s’occuper de l’implantation des activités du groupe dans ce pays, il a auparavant dirigé de 2010 à 2012 la SBFA avec succès avant de retourner en Belgique pour s’occuper du projet d’expansion géographique du groupe. Avant 2010, il travaillait pour l’ONG de développement néerlandaise SNV où il était responsable du développement en Afrique de l’Ouest basé à Ouagadougou.

 

Le Groupe Barajii dispose aujourd’hui de deux filiales : la Société Burkinabè des Filières Alimentaires (SBFA) et la Société Togolaise des Filières Alimentaires (STFA).

La SBFA (Société Burkinabè des Filières Alimentaires),  est dirigée par Abasse Kane, un sénégalais, avec plus de 15 années d’expérience dans l’agroalimentaire (ancien DG de Fan Milk en Côte d’Ivoire de 2009 à 2013 et consultant dans l’agroalimentaire depuis 2013).

La STFA (Société Togolaise des Filières Alimentaires),  est dirigée par Charles Netchenawoe, un togolais diplômé des mines de Nancy. Charles est aussi par ailleurs actionnaire minoritaire de la STFA.

 

PARTENARIAT AVEC I&P 

I&P s'est engagé aux côtés de Baraji pour : 

•Ÿ Financer l’ouverture et le développement des activités du groupe dans 8 à 10 pays africains

•Ÿ Accompagner le groupe dans son expansion géographique

•Ÿ Accompagner le groupe dans sa démarche environnementale et sociale

 

IMPACTS 

La société est engagée dans une forte démarche sociale et environnementale qui s’exprime sur plusieurs axes : soutien aux producteurs locaux, création d’emploi, responsabilité environnementale. En résultent : 

  • Plus de 600 emplois, dont près de 300 emplois équivalent temps plein. Le salaire minimum des ouvriers est 67% supérieur au salaire minimum légal au Burkina Faso, et les tous les salariés disposent d’une assurance maladie à faible coût.
  • Barajii achète la matière première de ses jus aux producteurs locaux et leur offre ainsi des débouchés supplémentaires. Elle leur fournit également une assistance, à travers la formation et la fourniture d’intrants agricoles.
  • Des produits de qualité accessibles à toutes les classes de la population, y compris aux populations  qui se trouvent ‘’au bas de la pyramide’’
  • Utilisation d’emballages biodégradables, qui se dégradent au contact de l’air et du soleil en 6 mois. La société a par ailleurs contribué à la rédaction de la loi Burkinabè promulguée en juillet 2014 interdisant l’usage d’emballages non-dégradables au Burkina Faso.
  • Les usines sont dotées de panneaux solaires, dans une démarche d’efficacité énergétique

 

En portefeuille depuis: 2016
en-savoir-plus

Enko Education

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Investissement en capital
Fond associé: I&P Expansion, IPAE 1
Entrepreneur: Cyrille Nkontchou, Eric Pignot
Employés: 50
Pays: Panafricain
A propos:

Enko Education est un réseau en pleine expansion d’écoles internationales en Afrique Sub-Saharienne, qui vise à accroître l’accès aux principales universités du monde pour les étudiants africains, notamment en Afrique francophone

Enko donne accès à une formation renommée et de grande qualité en vue de faciliter l’accès aux universités internationales. Enko noue des partenariats avec des lycées existants pour développer un programme de 3 ans permettant d’obtenir une accréditation « Baccalauréat international » (IB), largement reconnue par les universités internationales.

L’offre s’adresse principalement aux classes moyennes intermédiaires et supérieures, avec un positionnement compétitif par rapport aux lycées internationaux offrant l’IB en Afrique (le modèle d’Enko permet de diviser les frais de scolarité par quatre). Enko prévoit également d’accueillir des élèves boursiers dans ses écoles.

 

Les programmes d’Enko ont déjà été mis en œuvre au Cameroun, en Afrique du Sud, au Mozambique, et en Côte d’Ivoire. À terme, Enko vise l’ouverture de plus de 30 écoles dans une vingtaine de pays, principalement en Afrique francophone, ainsi qu’en Afrique australe.  

 

LES ENTREPRENEURS

 

Cyrille Nkontchou, fondateur et Président

Cyrille Nkontchou a fondé Enko Capital Management LLP, une société de gestion d’actifs basée à Johannesburg et à Londres ; il en est aujourd’hui le directeur associé. Il est également le fondateur et le président exécutif de LiquidAfrica Holdings Limited. Ayant débuté sa carrière en France en tant que consultant chez Andersen Consulting (devenu, depuis, Accenture), il a travaillé par la suite à Londres pour Merrill Lynch. Il est titulaire d’un diplôme d’économie de l’Institut d’Études Politiques de Paris et d’un MBA de la Harvard Business School. 

 

 

Eric Pignot, Co-fondateur et Directeur des opérations

Avant de rejoindre le groupe Enko Education, Eric travaillait en tant que consultant au sein de l’équipe Télécommunication & Média chez Bearing Point. Eric est diplômé du MBA de Sloan, la "business school" du MIT. Il a profité de son expérience en MBA pour étudier de quelles façons les nouvelles technologies allaient transformer le secteur de l’éducation en Afrique Sub-Saharienne.

 

 

PARTENARIAT I&P 

I&P s'est engagé aux côtés d’Enko afin de :

• Soutenir sa croissance panafricaine

• Participer à la gouvernance

• Accompagner la mise en place d’un programme de bourses afin d’élargir l’accès auprès des classes moyennes émergentes  

 

IMPACTS ATTENDUS

• Développer un réseau de 30 écoles, avec plus de 10 000 étudiants chaque année

• Accès aux universités internationales

• Des dizaines de professeurs formés aux standards internationaux

 

 

En portefeuille depuis: 2016
en-savoir-plus
Site Internet
http://www.enkoeducation.com/

Africa Radio

Secteur d'activité: Culture
Statut: Investissement en capital
Entrepreneur: Dominique Guihot
Pays: Panafricain
A propos:

 

Africa Radio est un projet de radio privée panafricaine et indépendante, initié par la société Africa Média (qui gère notamment la radio Africa N°1 Paris) et soutenu par I&P et plusieurs personnalités africaines. 

Après un démarrage en Côte d'Ivoire, la radio sera déployée dans une vingtaine de pays africains francophones au cours des 5 prochaines années.

Africa Radio constituera une équipe de rédaction africaine et diffusera des programmes dédiés à l’information, à la culture et au sport, ainsi que des programmes musicaux afin de mettre en valeur la richesse et la diversité de la musique africaine.

 

Le projet capitalise sur l’expérience d’Africa N°1, radio gabonaise à vocation panafricaine créée en 1981. Aujourd’hui, Africa n°1 Paris compte un auditoire global de 980 000 personnes et propose un catalogue de programmes généraliste comprenant politique, sujets de société, musique, sport et humour.

 

L’ENTREPRENEUR

Dominique Guihot est un ancien journaliste à France Inter, RFI, RMC et PDG d’Africa Média SA. Il dirige Africa N°1 Paris depuis quinze ans.

Diplômé du Centre de Formation des Journalistes et titulaire d’un master de Sciences Economiques,, Dominique Guihot a fondé et dirige Africa Média SA, une société de communication entre la France et l’Afrique. Il est également administrateur du Syndicat des Radios et Télévisions Indépendantes (SIRTI) et membre du Comité Consultatif International de l’Organisation de la Presse Africaine. Il a développé également une société de production spécialisée dans les questions de santé, notamment en Afrique (Partenaire Production).

L’ensemble de sa carrière dénote un grand intérêt pour l’Afrique et les médias africains. Avec le projet Africa Radio, Dominique entend poursuivre le travail effectué avec Africa N°1 et créer une véritable radio africaine, diffusée depuis le continent et constituée essentiellement de journalistes africains.

 

IMPACTS ATTENDUS

• Renforcer le marché intérieur et contribuer à la formation d’un réel espace économique panafricain

• Favoriser la liberté d’information

 

 

En portefeuille depuis: 2016
en-savoir-plus

Pages