French
Date: 19/03/2018

 

I&P poursuit l'exploration du document "15 ans, 15 leçons d'Afrique", dont le second chapitre est dédié aux évolutions structurelles de l’économie et des marchés en Afrique subsaharienne.

Nous nous intéressons plus particulièrment cette semaine à la leçon n°4, dans laquelle nous racontons comment l’économie africaine a muté en l'espace de 15 ans de manière spectaculaire d’une économie d’imitation à une économie d’innovation, tout en analysant quelles conséquences cela implique pour les investisseurs.

En savoir plus sur « Quinze ans, Quinze leçons d’Afrique »

 

A propos du Chapitre 2, "Leçons de marché: (r)évolutions

Les quinze dernières années ont été marquées par des évolutions très profondes de l’économie sub-saharienne, à la fois quantitatives (le PIB du continent sub-saharien est passé de l’ordre de 350 milliards de dollars en 2000 à 1500 milliards en 2016, et le revenu national brut par habitant de 485 dollars à 1500 dollars sur la même période, selon la Banque Mondiale) et qualitatives: on observe ainsi de profondes transformations sociétales (urbanisation, apparition de la classe moyenne…), culturelles et environnementales. Ces transformations façonnent des nouveaux marchés. Elles sont des déterminants de l’activité économique et peuvent expliquer les impasses de certaines entreprises comme les succès d’autres, indépendamment de la qualité des entrepreneurs.

I&P a vécu et suivi ces évolutions qui ont entrainé aussi des transformations de la structure de son portefeuille. Trois d’entre elles nous ont profondément marqués: le basculement de l’Afrique d’une économie d’imitation à une économie d’innovation; le caractère crucial du sujet de la nutrition et le développement stratégique du secteur de l’agrobusiness; et les questions d’accès au marché à travers une réflexion sur les stratégies marketing et les modèles de distribution pertinents dans le contexte africain.

 

Zoom sur la leçon n°4: "De l'imitation à l'innovation"

Cliquez ici pour télécharger la leçon n°4

Découvrir le résumé en infographie: