Country: Sénégal

 

I&P et la FERDI (Fondation pour les Etudes et Recherches pour le Développement International) ont réalisé une étude sur les impacts sociaux et économiques d'un emploi et creusé la question des impacts d'un contrat de travail dans le contexte sénégalais. Plus de 200 employé(e)s ont été interrogée(e) dans six entreprises du portefeuille, permettant de couvrir plusieurs secteurs, niveaux hiérarchiques et types de contractualisation.

Télécharger l'étude complète

Télécharger le résumé exécutif : En français | En anglais

 

 

 

Le contexte

• Avec un PIB de près de 15 milliards d'euros et une forte croissance économique, le Sénégal est la deuxième économie d'Afrique francophone, derrière la Côte d'Ivoire.

97% des entreprises sont informelles au Sénégal

• Près de 17% des sénégalais sont officiellement considérés au chômage en 2017 (un chiffre faible par rapport à la réalité observée sur le terrain, du fait de la forte étendue de l'économie souterraine).

• Le salaire moyen est d'environ 96 000 FCFA (un peu moins de 150€ par mois)

 

Principales conclusions: impacts de la formalisation

→ Un salaire plus élevé qui fait vivre tout le foyer

  • Salaire 60% supérieur à la moyenne nationale
  • Près de 9 personnes en moyenne par foyer

→ Une intégration au marché du travail

  • 60% des employés ont signé leur premier contrat de travail

→ Des avantages sociaux essentiels

  • Une première assurance maladie pour 73% des employés
  • Une première adhésion au système de retraite pour 78% des employés

→ L'intégration au système financier

  • 82% des employés formels possèdent un compte bancaire versus 42% des employés informels
  • 50% des employés formels ont obtenu un crédit bancaire versus 20% des employés informels