Secteur d'activité: Services
Statut: Investissement en capital
Fond associé: Comoé Capital
Entrepreneur: Sara Coulibaly Diomandé
En portefeuille depuis: 2020

Créé en 2015, Naïmadolls est une entreprise de production de jouets (poupées) en Côte d'Ivoire. Les produits Naïmadolls sont aujourd’hui présents dans la plupart des magasins locaux (Prosuma, Super U, Casino, Carrefour, Librairie de France, La Grande Récré et Chico).

L'ENTREPRENEUR

Titulaire d’un Bachelor en Gestion Immobilière en 2010 à l’Ecole Supérieure des Professions de l’Immobilier de Nantes, Madame Sara Coulibaly Diomandé entame des études en entrepreneuriat. En 2013, elle sort major de promotion d’un master en création d’entreprise obtenu à l’université de Cergy pontoise. Serial entrepreneure,  Madame Diomandé comptabilise 10 années d’expérience dans la création et la gestion d’entreprise. Elle débute par la création de « my miry » une ligne de chaussures de luxe d’inspiration éthique en 2009 avant de lancer ensuite une chaîne de salon de coiffure pour enfant « Kidsconcept », puis la création de Naimadolls en 2015. L’originalité du concept de Naimadolls lui a valu un classement à la 24e place du 30 Under 30 du magazine FORBES.

 

CONTRIBUTIONS DE COMOE CAPITAL

Naïmadolls est accompagné par Comoé Capital et l'Agence Francaise de Développement (AFD) depuis 2020.

Cet accompagnement permettra de contribuer au : 

  • Renforcement de l’équipe de gestion et internalisation de l'activité 
  • Renforcement du volet logistique (entreposage, livraison)
  • Renforcement de la gouvernance

 

 

A propos de Comoé Capital

Comoé Capital est le premier fonds d’investissement à impact dédié au financement et à l’accompagnement des PME et des start-up ivoiriennes. Dirigé par Issa Sidibé, Comoé Capital est le cinquième fonds africain sponsorisé par Investisseurs & Partenaires dans le cadre du fonds I&P Développement 2. Le réseau de fonds inclut à ce jour un fonds au Niger (Sinergi Niger), au Burkina Faso (Sinergi Burkina), au Sénégal (Teranga Capital) et à Madagascar (Miarakap). Site de Comoé Capital →