Lomé Business School

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Financement d'amorçage
Entrepreneur: Fulgence Amani et Patience Adjivon
Pays: Panafricain
A propos:

Lomé Business School (LSB) est un établissement universitaire offrant des parcours de formation dans les domaines de la gestion informatique (IT Management) et du Business Management à Lomé, au Togo. LBS a ouvert ses portes en 2013 avec 13 étudiants et en compte 117 aujourd’hui, dont 30% des étudiants viennent de 8 pays de la sous-région ouest africaine, du Cameroun et du Gabon.

LES ENTREPRENEURS

LBS a été fondé par Fulgence Amani et Patience Adjivon.

D'origine ivoirienne, Fulgence Amani (directeur général de LBS) a étudié en Côte d’Ivoire et en France. Ingénieur en télécommunication issu de ITES (Institut des Technologies et Spécialités), il a travaillé en tant qu’ingénieur IT à Abidjan avant de poursuivre ses études en France où il a obtenu un master en finance à SKEMA. Après plusieurs années dans les métiers de l’IT Management en France chez Total et Capgemini, il a travaillé en tant que consultant IT et Fintech et a travaillé avec des clients comme Orange Bank, Ernst &Young et et la Société Générale en Afrique. Au cours des dix dernières années, Fulgence Amani a également occupé des postes de professeur à USTA-Ouagadougou et ESSCA Paris parallèlement à ses activités de consultant avant de co-fondé LBS avec son épouse, Patience Adjivon.

Directrice Marketing de LBS Patience Adjivon est diplômée d’un master R&D et Biotechnologie de Paris VI. Avec un riche parcours professionnel sur des missions de chercheur en laboratoire dans le secteur de la santé en France (Institut Jacques Monod, Institut Cochin, Sanofi, Pierre Fabre) puis chez Cap Gemini en tant que coordinatrice de projet Fintech, elle a co-fondé LBS.

PARTENARIAT AVEC I&P

LBS est accompagné par I&P à travers le volet du programme I&P Accélération au Sahel dédié à l'éducation et à l'emploi (IP2E).

Le financement et l'accompagnement dont bénéficie LBS vise à :

  •  Mettre en place d'une plateforme de e-learning afin que l'établissement puisse digitaliser une bonne partie du programme de formation
  • Renforcer les equipements pédagogiques de l'école
  • Mettre en place un processus d'ingenierie pedagogique incluant les aspects liés à la digitalisation

IMPACTS ATTENDUS

  • Renforcer l'accès à un enseignement supérieur de qualité au Togo
En portefeuille depuis: 2021

LMKT

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Financement d'amorçage
Pays: Burkina Faso
A propos:

Le Lycée Privé Technique Moderne de Koudougou (LTMK) est un établissement secondaire technique crée en 2017, situé à Koudougou, au Burkina Faso, à une centaine de kilomètre de Ouagadougou.

L'établissement compte un effectif de 207 élèves , il propose des formations initiales (BEP et BAC) techniques dans les filières électronique, génie civil et électrotechnique. Le lycée va ouvrir à la rentrée scolaire 2021-2022 , un cycle d'enseignement sécondaire classique de la 6e à la Tle.

L'ENTREPRENEUR

Mr KABORE est un burkinabé de 37 ans, titulaire d’un DUT en gestion commerciale et d’un Master en Marketing et Intelligence d’Affaire de l’Institut Africain de Management (IAM Ouaga). Après une quinzaine d’années d’expérience en enseignement et recrutement, il ouvre en 2013,  l’Institut Supérieur de l’Eau, du Bâtiment et de l’Energie à Ouagadougou (ISEBE), un centre de formation basé à Ouagadougou qui propose des formations en génie civil, géologie et génie énergétique. En 2017, Trois ans après l’ouverture de l’ISEBE, Mr. KABORE décide d’ouvrir LTMK avec objectif principal d’outiller les étudiants pour l’entrepreneuriat ou leur donner des bases solides avant d’intégrer une école supérieure. 

PARTENARIAT AVEC I&P

LTMK est accompagné par I&P à travers le volet du programme I&P Accélération au Sahel dédié à l'éducation et à l'emploi (IP2E).

IMPACTS ATTENDUS

Le financement et l'accompagnement dont bénéficie LTMK visent à :

  • La location, l’aménagement et l’équipement de 10 salles de classe pour l’ouverture d’un cycle d’enseignement classique 
  • L'achat de matériels pour l’équipement d’un laboratoire de travaux pratiques (TP)
  • Le financement du Besoin en Fonds de Roulement
En portefeuille depuis: 2021

Ed Partners

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Investissement en capital
Fond associé: I&P Expansion, IPAE 2
Entrepreneur: Amos Mwangi (PDG), Lydia Koros (Fondateur), David FitzHerbert (Fondateur), Andrew West (Fondateur)
Pays: Kenya
A propos:

 

Ed Partners Africa est une institution financière (non bancaire) qui a pour objectif de fournir des solutions financières adaptées au secteur de l'éducation, et plus particulièrement aux écoles à coût accessible en Afrique de l'Est.

 

Contexte

Au Kenya, l'urbanisation rapide combinée à l'augmentation des niveaux de revenus a accru la demande d'écoles privées, la qualité des écoles publiques étant souvent insuffisante. En 2018, le pays comptait 52 000 écoles privées enregistrées et non enregistrées, essentiellement dans le primaire et le secondaire. Ed Partners accorde actuellement des prêts à des écoles à coût accessible et à des écoles à destination des classes moyennes. Les écoles à coût accessible sont celles dont les frais de scolarité annuels sont inférieurs à 300 USD. Mi-2021, Ed Patners avait déboursé un total de 1,5 million de dollars au profit de plus de 140 écoles.

Le gouvernement a jusqu'à présent fermé les yeux sur l'existence de ces écoles, mais a récemment ordonné la fermeture de toutes les écoles dont les infrastructures ne sont pas conformes. Cela incite donc les écoles déjà enregistrées à améliorer leurs infrastructures et les écoles non enregistrées à entamer le processus d'enregistrement et à investir dans des infrastructures conformes.La plupart des écoles auront ainsi besoin d'investissements supplémentaires en équipements et en infrastructures de base.

 

Dans ce contexte, Ed Partners vise à combler les lacunes du marché actuel en fournissant des produits personnalisés, en appréhendant les besoins spécifiques des écoles et en proposant des services complémentaires sur mesure à des écoles à coût accessible au Kenya et, à long terme, dans la région.

Le modèle a été conçu en reproduisant le modèle commercial, ayant fait ses preuves, de Varthana, une société de financement d'écoles en Inde, qui compte 7 années d'expérience et dont le portefeuille actuel s'élève à 157 millions de dollars, au profit de plus de 3 500 écoles.

 

Les entrepreneurs

Ed Partners a été fondée par une équipe de 4 experts en microfinance ayant en moyenne plus de 15 ans d'expérience dans l'investissement à impact et dans la microfinance en Afrique de l'Est et en Inde. Ensemble, ces membres fondateurs apportent leur expertise et leur réseau pour soutenir le déploiement du projet dans la région.

Ed Partners est actuellement dirigée par Amos Mwangi, PDG. Amos a 17 ans d'expérience dans le développement commercial, les ventes, la gestion du crédit et la direction. Il a auparavant travaillé six ans en tant que directeur du développement commercial à la Faulu Microfinance Bank au Kenya, où il supervisait 44 agences réparties sur 38 sites. Avant Faulu Microfinance, il a travaillé à Equity Bank et à Family Bank, où il a occupé divers postes, tant au niveau des agences que du siège. Amos est titulaire d'une maîtrise en banque et finance de la Moi University et a suivi des études complémentaires en commerce et finance à la Kenyatta University.

 

Partenariat avec I&P

Le partenariat entre EdPartners et I&P (par le biais de son fonds I&P Afrique Entrepreneurs 2) a pour objectifs de :

Assurer une couverture géographique plus large avec l'ouverture de 6 hubs supplémentaires dans 6 comtés du Kenya.

Financer le portefeuille de prêts d'EdPartners. L'entreprise prévoit une croissance rapide du portefeuille de prêts pour atteindre 6 000 prêts déboursés à environ 3 000 écoles dans les 5 prochaines années

Soutenir l'expansion dans le reste de l'Afrique de l'Est au cours des prochaines années, où il existe une demande importante pour les produits et services proposés par Ed Partners.

 

Impacts attendus

EdPartners a un grand potentiel d'impact sur le secteur de l'éducation au Kenya, et à long terme en Afrique de l'Est.

L'entreprise permet d'améliorer la qualité de l'enseignement offert par les écoles à coût accessible en leur donnant accès à des solutions financières adaptées et en les accompagnant.

 

En portefeuille depuis: 2021
en-savoir-plus

Sayna

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Financement d'amorçage
Entrepreneur: Matina Razafimahefa
Pays: Madagascar
A propos:

 

Créée en 2018 par une jeune entrepreneure malgache talentueuse, Sayna est une startup spécialisée sur la formation aux métiers du digital et sur l’outsourcing de projets IT, réalisés par des développeurs Malgaches et Africains via une plateforme de micro-tâches.

Sayna entend ainsi répondre à un double problème : l’insuffisance quantitative de formations aux métiers du digital en Afrique, et le gap entre l’offre de talents digitaux et la demande croissante des entreprises dans le cadre de leur transformation digitale.

Sayna propose une formation aux métiers du digital et des solutions permettant aux talents formés d’accéder au marché du travail. À ce jour, Sayna a formé près de 200 étudiants.

 

Aujourd’hui, Sayna souhaite déployer un modèle de startup tech reposant sur deux piliers :

⇒ Une plateforme de formation en ligne payante à destination des apprenants qui permet de suivre, évaluer et valider les acquis des apprenants, mais également de les faire accéder à des projets IT d’entreprises correspondant aux acquis qu’ils ont validé au cours de leur formation.

⇒ Une plateforme de « microtasking » permettant aux entreprises de sous-traiter plus efficacement leurs projets IT qui sont divisés en micro-tâches réparties et attribuées à des développeurs freelances inscrits sur la plateforme.

 

L’ENTREPRENEURE

La promotrice du projet, Matina Razafimahefa, est une jeune entrepreneure malgache de 23 ans, lauréate de plusieurs prix. A 20 ans, elle a décidé d’arrêter ses études pour se consacrer pleinement au déploiement du projet et a su s’entourer de conseillers et de business angels expérimentés.

 

PARTENARIAT AVEC I&P ACCÉLÉRATION TECHNOLOGIES ET MIARAKAP

Sayna est financée et accompagnée par I&P Accélération Technologies, un programme de 2,5 millions d’euros visant à financer et accompagner une quinzaine de start-ups digitales en Afrique Subsaharienne, soutenu par l’AFD à travers l’initiative Digital Africa.

À ce titre, Sayna a bénéficié d’une avance remboursable d’un montant de 100 000€ du programme I&P Accélération Technologies qui lui permettra de :

⇒— Finaliser et mettre en marché la plateforme de micro tasking

—⇒ Déployer les parcours de formation en partenariat avec un acteur de référence de la formation Bootcamp, Holberton (Silicon Valley)

⇒— Former 200 étudiants d’ici fin 2021

 

IMPACTS ATTENDUS ET PROCHAINES ÉTAPES

Sayna ambitionne de :

—• Permettre à 8 000 personnes en Afrique d’intégrer l’industrie du digital grâce à ses formations et faire travailler plus de 3500 personnes sur leur plateforme de micro tâches.

•— Répondre au besoin informatique de 300 PMEs et start-up dans le monde francophone.

—• Réaliser une levée Série A d’environ €3 millions en 2022 pour accélérer la croissance et financer une expansion panafricaine en Afrique de l’Ouest.

 

En portefeuille depuis: 2021
en-savoir-plus

Liens utiles

Site internet de Sayna

Page Facebook

Page LinkedIn

 

L’info en +

« Sayna » signifie « intelligence » en malagasy

Pigier Cameroun

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Investissement en capital
Fond associé: IPAE 2
Entrepreneur: Dr Henri TAFOU
Pays: Cameroun
A propos:

 

Pigier Cameroun est une école de commerce privée de l’enseignement supérieur, créée en 2011 par le Dr Henri Tafou, qui s’est donnée pour mission de « Former pour l’emploi ». Acteur de premier rang dans la formation professionnelle et professionnalisante au Cameroun, Pigier Cameroun apporte des solutions pragmatiques aux besoins des entreprises en ressources humaines compétentes.

L’école offre ainsi aux apprenants des formations de qualité internationale en Sciences Humaines et de Gestion, au niveau Licences et Masters Professionnels. Les filières proposées comprennent entre autres : Banque et Finance d’entreprise, Finance, Audit et Contrôle de Gestion, Communication, Marketing & Digital, Transport, Logistique et Douanes, Management des entreprises, Fiscalité et Droit des affaires, Management des Ressources Humaines.

 

Contexte

En Afrique subsaharienne, le chômage touche principalement les jeunes. Cela s’explique en grande partie par l’inadéquation entre les cursus de formation et les besoins réels des entreprises, mais aussi le manque de professionnalisation des cycles de formation des institutions existantes.

 

L’entrepreneur

Pigier Cameroun a été créé en 2011 par le camerounais Dr Henri TAFOU. Entrepreneur de l’éducation, il a occupé plusieurs postes de Directeur régional de ventes, Directeur Marketing, Conseiller Commercial et Directeur Général dans plusieurs entreprises au Cameroun.

Il évolue dans le secteur de l’éducation depuis plus de 25 ans, avec plusieurs expériences multinationales. Il a notamment travaillé au sein du Groupe Pigier en Côte d’Ivoire en qualité de Directeur Commercial chargé de la formation continue, au siège de la marque PIGIER en France en qualité de Directeur du développement des franchises, puis comme premier africain à bénéficier d’une franchise PIGIER en Afrique, à travers la reprise de la franchise de Cotonou au Bénin. Durant sa gestion au Bénin, il réussit à faire certifier la franchise à la norme ISO 9001, faisant ainsi de Pigier Bénin la toute première école de commerce en Afrique Subsaharienne à obtenir une telle certification.

En 2011, Il cède la franchise du Bénin pour rentrer au Cameroun, créer Pigier Cameroun, la toute première franchise PIGIER en Afrique Centrale.

 

Partenariat avec I&P

I&P s’engage aux côtés de Pigier Cameroun à travers son fonds I&P Afrique Entrepreneurs 2 (IPAE 2), et apporte du financement en capital adapté au renforcement de la structuration de l’entreprise, ainsi qu’un appui stratégique, opérationnel et une assistance technique.

Le partenariat s’intéressera plus spécifiquement aux points suivants :

— Accompagner l’entreprise dans la consolidation de ses acquis, l’amélioration continue de ses programmes de formations académiques

— Renforcer son positionnement sur le marché afin de servir un plus grand nombre d’apprenants et de professionnels d’entreprises,

— Renforcer la gouvernance de l’entreprise, ainsi que ses performances opérationnelles.

 

Impacts attendus

— Impacts sur le plan social :

  • Hausse du nombre d’apprenants et de diplômés formés par Pigier Cameroun
  • Augmentation du taux d’employabilité des diplômés de Pigier Cameroun,
  • Amélioration des capacités et compétences des professionnels d’entreprises
  • Création d’emplois décents et sécurisation des emplois créés et/ou existants

 

— Impact sur la gouvernance :

  • Renforcement de la gouvernance
  • Amélioration de la stratégie de l’entreprise

 

En portefeuille depuis: 2021
en-savoir-plus

Institut Académique des Bébés (IAB)

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Financement d'amorçage
Entrepreneur: Fa Diallo
Pays: Sénégal
A propos:

 

L’Institut Académique des Bébés (IAB) est une école de formation dédiée à la formation professionnelle et technique des métiers de l’enfance. À l’issue d’un cursus d’une année, un certificat professionnel de spécialisation, délivré par le Ministère de la Formation, est octroyé aux apprenant.e.s, leur permettant ainsi d'occuper des postes de facilitateurs, accompagnant éducatifs ou auxiliaires de crèches dans des crèches, maternités, centre de loisirs ou chez des particuliers. L'Institut Académique des bébés a également des crèches accueillant des enfants âgés de 3 a 19 mois. 

L'ENTREPRENEURE

IAB a été fondé par Fa Diallo, une femme sénégalo-guineenne ayant grandi au Sénégal avant de partir en France faire ses études en finance/comptabilité. Fa Diallo a longtemps travaillé en comptabilité et finance tout en suivant des formations sur la petite enfance. Elle a travaillé pendant plus de 10 ans dans les collectivités territoriales sur les sujets de petite enfance, notamment dans des centres aérés de Nancy, au Foyer des Jeunes travailleurs de Nancy et à la maternité régionale de Nancy. Fa est revenue au Sénégal en 2016 et a entamé les démarches pour démarrer l’Institut Académique des Bébés en 2017. 

 

CONTRIBUTION D'I&P

IAB bénéficie d'un accompagnement à travers le programme I&P Accélération au Sahel dédié à l'éducation et à l'emploi (IP2E).

 

IMPACTS ATTENDUS 

Le financement et l'accompagnement dont bénéficie IAB visent à : 

  •  Augmenter sa Capacité d’accueil : aménagement de l’espace pour une salle de classe supplémentaire qui augmentera la capacité d’accueil de 50%
  • Aménager une crèche laboratoire pouvant accueillir 11 bébés (de 3 à 18 mois).
  • Développer une plateforme en ligne afin de rendre accessible aux apprenantes résidant dans les régions
  • Recruter du personnel afin de renforcer l’équipe actuelle

 

En portefeuille depuis: 2020

DAUST

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Financement d'amorçage
Entrepreneur: Sidy Ndao
Pays: Sénégal
A propos:

Dakar American University of Science and Technology (DAUST) est une institution d’enseignement supérieur privée proposant un parcours de 4 ans d’ingénieur, des masterclass dédiées aux professionnels du secteur et un programme « prépa » ayant des débouchés internationaux. Les spécialités enseignées sont la chimie et biomolécule, l’ingénierie civile et environnementale, l’ingénierie électronique et informatique et enfin l’ingénierie mécanique et aéronautique.

L'ENTREPRENEUR

DAUST a été fondée par Sidy NDAO, un sénégalais de 38 ans né et a grandi à Dakar avant d’aller continuer ses études aux Etats Unis. Diplômé docteur de l’Université du Nebraska et Post-doc du MIT, il est ingénieur spécialisé en mécanique et robotique, il est revenu au Sénégal en 2009 afin de s’engager dans la promotion des STEMs (Science, Technology, Engineering & Mathematics) en Afrique. 

CONTRIBUTION D'I&P

DAUST bénéficie d'un accompagnement à travers le programme I&P Accélération au Sahel dédié à l'éducation et à l'emploi (IP2E) 

Le financement et l'accompagnement permettront à l’université d'augmenter sa capacité d’accueil tout en attirant une clientèle internationale.

IMPACTS ATTENDUS 

  • Augmenter sa capacité d’hébergement de 115% 
  • Emménager une troisième salle de classe pouvant accueillir 30 élèves 
  • Déployer une campagne marketing et communication dans une vingtaine de pays africains 
En portefeuille depuis: 2020

Institut Supérieur de Technologie

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Investissement en capital
Entrepreneur: Mr. Issa Compaore
Pays: Burkina Faso
A propos:

Créé dans les années 2000 à l’initiative de M. Compaoré, l’Institut Supérieur de Technologie (IST), est un établissement d’enseignement supérieur privé laïc technique et professionnel. Avec plus de 2000 étudiants répartis entre ses 24 filières de formation dont 11 en sciences de gestion, l’établissement dispose actuellement de six sites dont trois franchises.

L’IST prépare ses étudiants aux diplômes de BTS, de licence et de Master. Il délivre actuellement 32 diplômes dont 23 reconnus par le CAMES, plaçant ainsi l’établissement au 3ème rang des établissements ayant le plus grand nombre de diplômes reconnus.

 

L’ENTREPRENEUR

Chef d’entreprise cumulant plus de 20 ans d’expérience en tant qu’entrepreneur et consultant, Issa Compaoré a été formé en tant qu'Ingénieur d’Etat en Génie Industriel option Productique de l'École Mohammedia d’Ingénieurs (EMI à Rabat).

En 1995, de retour au Burkina Faso, il se lance dans l’enseignement. Il est alors professeur de physique, de management, de culture d’entreprise au sein de l’Ecole Nationale de Télécommunication entre 1997 et 2000. Parallèlement à sa fonction d’enseignant, il réalise des prestations de consultant au travers de son entreprise dénommée DEMAIN SARL (Développement et Management Industrie), créée en janvier 1997. 

En 2000, porté par une forte fibre entrepreneuriale, il décide de créer IST (Institut Supérieur des Technologies).

 

CONTRIBUTIONS DE SINERGI BURKINA

Les objectifs de partenariats sont entre autres :

• L'instauration d’un système d’information comptable fiable

• La consolidation des contrats avec les franchises

• La protection de la marque

 

L'Institut Supérieur de Technologie bénéficie également d'un appui financier et d’un accompagnement technique dans le cadre du programme I&P Accélération au Sahel, en partenariat avec l'Union européenne. Pour faire face à la situation inédite du covid-19, une quinzaine d’entreprises bénéficient d'un accompagnement technique et financier afin de maintenir leurs activités et surmonter la crise.

 

IMPACTS

• Consolidation de plus de 150 emplois à temps plein et partiel

• Réflexion sur un programme d’octroi de bourses aux étudiants en situation difficile

• Instauration d’une bonne gouvernance 

 

A propos de Sinergi Burkina

 

Créé en 2014, Sinergi Burkina est le premier fonds d’investissement à impact dédié au financement et à l’accompagnement des PME et des start-up au Burkina Faso. Dirigé par Job Zongo, Sinergi Burkina est le deuxième fonds d'investissement sponsorisé par Investisseurs & Partenaires dans le cadre du fonds I&P Développement 2. Le réseau de fonds inclut à ce jour un fonds au Niger (Sinergi Niger), en Côte d'Ivoire (Comoé Capital), au Sénégal (Teranga Capital) et à Madagascar (Miarakap).

Site de Sinergi Burkina →

 

En portefeuille depuis: 2019

Institut de Management, de Gestion et d’Hôtellerie

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Investissement en capital
Entrepreneur: Mme Augustine Bro
Pays: Côte d'Ivoire
A propos:

 

L’Institut de Management, de Gestion et d’Hôtellerie (IMGH) est une structure privée de formation technique et professionnelle spécialisée dans l’hôtellerie créée en 2009 par Mme Augustine Bro. L’établissement ambitionne d’améliorer et de diversifier ses offres de formation en développant l’accès en ligne à la formation continue.

 

L’ENTREPRENEURE

Après plusieurs expériences en tant que professeur de SVT à Abidjan, Mme Augustine BRO est nommée directrice des études au sein d’une école d’hôtellerie où elle constate le déficit d’élèves dans le métier de la cuisine et la pâtisserie dans la ville d’Abidjan dû au manque d’établissements spécialisés dans le secteur. Elle décide donc de créer avec quelques associés l’Institut des Arts Culinaires et de l’Hôtellerie (IACH) en 1999 qui devient en 2008 l’Institut de Management de Gestion et d’Hôtellerie (IMGH).

 

 

Retrouvez une interview d'Augustine Bro (octobre 2019) :

L’Institut de Management, de Gestion et d’Hôtellerie bénéficie depuis 2018 du soutien de Comoé Capital dans le cadre de l’Education Impact Fund (EIF), dont les actions sont pilotées par la société d’investissement. Ce fonds d’impact dédié à l’éducation en Côte d’Ivoire est sponsorisé par Investisseurs & Partenaires (I&P) et la Fondation Jacobs. Il apporte un soutien financier et managérial aux PME et start-up ivoiriennes avec pour objectif d’améliorer la qualité et/ou l’accès à l’éducation dans le pays.

L’Institut de Management, de Gestion et d’Hôtellerie bénéficie également d'un appui financier et d’un accompagnement technique dans le cadre du programme I&P Accélération au Sahel, en partenariat avec l'Union européenne. Pour faire face à la situation inédite du covid-19, une quinzaine d’entreprises bénéficient d'un accompagnement technique et financier afin de maintenir leurs activités et surmonter la crise.

A propos de Comoé Capital

 

Comoé Capital est le premier fonds d’investissement à impact dédié au financement et à l’accompagnement des PME et des start-up ivoiriennes. Dirigé par Issa Sidibé, Comoé Capital est le cinquième fonds africain sponsorisé par Investisseurs & Partenaires dans le cadre du fonds I&P Développement 2. Le réseau de fonds inclut à ce jour un fonds au Niger (Sinergi Niger), au Burkina Faso (Sinergi Burkina), au Sénégal (Teranga Capital) et à Madagascar (Miarakap).

Site de Comoé Capital →

 

 

En portefeuille depuis: 2019

Centre des Métiers Michèle Yakice

Secteur d'activité: Education & Formation
Statut: Investissement en capital
Entrepreneur: Mme Michèle Okei
Pays: Côte d'Ivoire
A propos:

Le Centre des Métiers Michèle Yakice est une joint-venture entre Comoé Capital et l'Ecole Internationale de Formation Professionnelle Michèle Yakice. Il s'agit d'un établissement spécialisé dans la formation des métiers de la mode (couture, stylisme).

En 2020, le centre des métiers Michèle Yakice a franchi un nouveau cap avec le lancement de Grain de Mode, un incubateur qui a vocation de créer de futurs entrepreneurs dans le domaine de la mode en proposant à une promotion de 9 étudiants une formation initiale, des séances de coachings dans plusieurs disciplines (communication digitale, marketing/vente, comptabilité, etc.) ainsi qu’un parrainage avec un mentor pour épauler chaque étudiant tout au long de son parcours.

 

L’ENTREPRENEURE

Michèle OKEI est la fille de la fondatrice et célèbre créatrice Michèle Yakice.

Elle est diplômée d’un Master en communication, administration et management de Pigier (1999). Après 6 ans d’expérience en logistique et gestion de clientèle, Mme OKEI rejoint l’entreprise de sa mère en 2005. Elle se forme et devient directrice des études de l’école.

 

 

A propos de Comoé Capital

 

Comoé Capital est le premier fonds d’investissement à impact dédié au financement et à l’accompagnement des PME et des start-up ivoiriennes. Dirigé par Issa Sidibé, Comoé Capital est le cinquième fonds africain sponsorisé par Investisseurs & Partenaires dans le cadre du fonds I&P Développement 2. Le réseau de fonds inclut à ce jour un fonds au Niger (Sinergi Niger), au Burkina Faso (Sinergi Burkina), au Sénégal (Teranga Capital) et à Madagascar (Miarakap).

Site de Comoé Capital →

En portefeuille depuis: 2019

Pages